Baby-led-feeding-copyright-Scott-Dunlap-istock-300x200Parmi tous les mythes sur la façon de s’occuper d’un bébé, il y avait le fait de lui préparer à partir de 8 mois des purées, compotes, grâce à un “super mixeur spécial bébé”, composées à 9 mois de 10% de laitages, 40% de glucides et 50% de légumes, puis à 10 mois 15% de protéines mais pas à tous les repas, sans oeufs, oui mais ensuite que le blanc et le jaune à partir de 1 an, 5 gouttes d’huile végétale, mais varier les huiles, introduire les légumineuses progressivement, donc préparer 2 repas différents: un pour mon chéri et moi, et puis un pour Pitchoune, la faire manger avant ou après nous, et puis….

L’ANGOISSE.

A tout problème sa Barbasolution! BARBATRUC!

Après deux semaines de prise de chou intense, on a tout simplifié: le même repas pour tout le monde, en même temps. On lui mettait tout sur une petite assiette et elle se servait avec les doigts. Bien sûr on a augmenté un peu les légumes, du coup elle avait souvent des carottes, brocolis, haricots verts à la vapeur, entiers, devant elle, ou des pâtes, ou même du riz, ensuite des morceaux de poulet, de pomme crue.

On ne l’a plus “nourrie”. On l’a laissée se débrouiller, parents démissionnaires que nous sommes.

Je me suis rendue compte ensuite que cela avait un nom: la “diversification autonome” ou “alimentation autonome”, (Baby-led-feeding pour les anglophones) basée sur le principe que l’enfant sait d’instinct ce qu’il lui faut comme aliment. S’il commence à vouloir piocher dans votre assiette, c’est qu’il est prêt.

Elle ne s’est jamais étouffée, ou un tout petit peu, puis recrachait directement les morceaux trop gros, et puis même seulement dotée de 4 dents au début, elle arrivait bien à broyer les aliments avec ses gencives.

Des fois j’écrasais les aliments avec une fourchette et lui filait une petite cuiller, qu’elle a su manier très vite.

Bon d’accord, elle en a foutu partout, a repeint sa chaise haute et s’est fait des shampoings au fromage de chèvre. Mais quelle libération! Et puis çà fait de bonnes photos…

One response »

  1. Je faisais encore des purées avec morceaux que je devais donner à la cuiller pour mon premier alors qu’il avait 18 mois… du coup, pour le deuxième, j’ai fait comme toi. En plus de simplifier la préparation des repas, il y a plus de convivialité et mon petit de 18 mois mange avec une petite fourchette et ses doigts depuis son premier anniversaire et il assure avec la cuiller depuis 1 mois maintenant, avec quelques ratés bien sûr (tant pis, il suffit d’essuyer et de changer le bavoir!).
    Ils sont tellement fiers de manger tout seuls et de faire comme les grands!
    Félicitations pour le blog.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s